OUEST FRANCE du 7 février 2019

À Flers, la ville dans sa bulle pour le festival de BD

Le président d’Ornenbulle, Jérôme Barteau, a présenté la 15e édition du festival de la bande dessinée de Flers
Article de Jennifer CHAINAY.

La 15e édition du festival de la bande dessinée se tiendra les 23 et 24 mars à Flers. Une vingtaine d’auteurs d’ici et d’ailleurs présenteront leurs livres.
Les organisateurs d’Ornenbulle peuvent respirer. La 15e édition du festival de la bande dessinée aura bien lieu, les 23 et 24 mars prochains. Pourtant, il y a quelques jours, rien n’était moins sûr. La faute au budget. « Jusqu’au 20 janvier, nous ne savions pas si nous allions repartir pour une 15e édition cette année », annonce Jérôme Barteau, président d’Ornenbulle depuis un an et demi.
Les organisateurs sont finalement parvenus à trouver les 15 000 € nécessaires à l’organisation de cette manifestation bisannuelle, notamment grâce à des partenariats privés.
Une vingtaine d’auteurs
Cette année encore, une vingtaine d’auteurs seront présents à Ornenbulle. « Parmi eux, on compte cinq Belges, détaille Jérôme Barteau. Ils sont fidèles à chaque édition. »
Les Normands occupent aussi une bonne place dans la programmation. Notamment le Bayeusain Sébastien Samson, auteur de Marathon à la petite semelle, mais aussi Olivier Merle, à l’origine de Tranquille courage, qui plonge le lecteur dans la Seconde Guerre mondiale. « Le vainqueur de l’édition 2017, Cyrille Ternon, sera aussi des nôtres », souligne Jérôme Barteau. Sa dernière bande dessinée, Placerville, plongera le lecteur dans l’univers sombre qu’il connaît si bien. Frissons garantis.
Autre pointure de l’image : Jean-Michel Ponzio. Natif de Marignane (13), le dessinateur ne fait pas que dans la bande dessinée. Il est aussi dans l’illustration de roman. « Il a également travaillé avec Luc Besson sur le film Valérian », avance le président d’Ornenbulle.
L’une des nouveautés est de compter parmi ses invités deux auteurs de fantasy : les frères Hoyas. « On n’avait pas forcément l’habitude d’avoir ce style représenté, précise Jérôme Barteau. Mais c’est un univers qui plaît généralement. »
Au-delà des rencontres avec les auteurs, un caricaturiste sera également présent, ainsi qu’un sculpteur sur ballon. « Il y aura aussi des bouquinistes d’occasion, et un stand du centre culturel Leclerc, notre partenaire privilégié », appuie Jérôme Barteau.
Bientôt des mangas ?
Dans deux ans, les douze adhérents que compte l’association Ornenbulle espèrent faire évoluer le festival. « On aimerait inviter l’univers manga en plus de notre programmation habituelle. » Ce créneau permettrait d’attirer un public spécifique de la bande dessinée. « Nous souhaitons booster l’événement et faire vivre Flers autour de la bande dessinée le temps d’un week-end. »
Samedi 23 et dimanche 24 mars, au Forum de Flers, de 12 h à 18 h. Entrée : 2 €. Gratuit pour les moins de 14 ans.